Le cloître de Moissac magique by night. Pays du chasselas, raisin de table aux grains dorés...

Le cloître de Moissac magique by night. Pays du chasselas, raisin de table aux grains dorés...
Sur les chemins de St-Jacques de Compostelle, le cloître et son abbatiale à Moissac

jeudi 8 mai 2008

Les revues de presse de Philippe Watrelot

Revue de presse du mercredi 7 mai 2008

Un “chat ” qui reste en travers de la gorge... Xavier Darcos a participé ce mercredi à un “chat” dont les principaux points sont sur le site du Monde et l’intégralité sur le site de Télérama. Plus de 200 personnes ont posé des questions. Le ton du ministre est assez agressif, me semble t-il, bien loin de l’image de courtoisie et de pondération qui était la sienne jusqu’alors...

Des réponses assez tranchées, donc, et qui laissent peu la porte ouverte à la discussion. Il continue à s’appuyer sur la démographie pour justifier les suppressions de postes et conteste l’idée que la baisse du nombre d’élèves par classe aurait un effet positif pour la plupart des élèves. A noter quand même qu’il abandonne les chiffres sur le nombre d’élèves par prof qui ne voulaient pas dire grand chose pour un chiffre plus clair. Selon lui, “ nous avons en moyenne en France 27 élèves par classe dans les lycées généraux, et 19 par classe dans les lycées professionnels.”

Il justifie aussi les nouveaux programmes du primaire tout en protestant de chercher une remise en cause de ses prédécesseurs. Sur les stages de remise à niveau pour les CM1-CM2 et la formation des enseignants, il affirme “ je ne crois pas que les enseignants aient besoin d’une formation particulière pour faire travailler des groupes de six.”

Il donne cependant des réponses précises sur un certain nombre de points et il fait aussi des annonces. Sur la question des concours de recrutement, il redit que ni le CAPES ni l’Agrégation ne sont menacés. Il s’agit simplement que “ dans le cadre des équivalences européennes, que les candidats à nos concours soient au niveau master.”. A une question sur le rapport Pochard et la revalorisation du métier d’enseignant, il répond “ Nous avons perdu près de deux mois à cause des mouvements sociaux actuels. Je reprendrai la discussion sur le Livre blanc avec les syndicats à la fin de ce mois. Je pense pouvoir tenir mes engagements de revalorisation des débuts de carrière, notamment, pour l’année scolaire 2009-2010. ”. Il annonce également un droit à mobilité et un droit à reconversion ou à reclassement en fin de carrière.

On trouve aussi des réponses inquiétantes lorsqu’il évalue à “ 28 000 équivalents temps plein les décharges diverses dont bénéficient des partenaires de l’école. Je crois ce chiffre excessif. Nous verrons si l’on peut mobiliser un certain nombre de ces emplois pour les rendre plus directement opérationnels dans les classes.”Enfin revenons sur la phrase qui fâche et qui montre bien comme nous l’écrivions récemment que Xavier Darcos a choisi son camp et reprend les thèmes les plus mensongers et caricaturaux du courant conservateur. En effet, quand on lui demande pourquoi, il utilise l’expression de “pédagogisme” à la place de celui de pédagogie, il répond : “ Ceux qui posent la question connaissent la réponse : nous avons abusé des théories et des dogmes. ”.

Pour tenir de tels propos, et continuer “droit dans ses bottes” Xavier Darcos est peut-être galvanisé par les propos qu’on prête à Nicolas Sarkozy à l’Élysée le 5 mai dernier et qu’on peut lire dans la fameuse page 2 du “Canard Enchaîné” « Ils peuvent faire la grève le 15 mai, le 16, le 17 et jusqu’en juin s’ils le veulent, ça ne nous impressionne pas. Au début Darcos était timoré, mais il compris la leçon : aujourd’hui il n’a plus peur de cogner sur les syndicats, et il n’a pas hésité à reposer le problème du service minimum dans les écoles. Il montre qu’il a des couilles ».

Pour rester sur le même registre, on peut dire qu’au final ce sont les enseignants qui ont les boules...

Bonne Lecture...
Source : http://www.cahiers-pedagogiques.com/article.php3?id_article=3733
___________________________________________________

A propos de ce LIVRE BLANC qui est dorénavant en ligne, vous pourrez trouver plus d'infos ici :
http://www.ensemblefonctionpublique.org/livreblanc.htm

En résumé = la démolition le plus rapidement possible de LA FONCTION PUBLIQUE

Aucun commentaire: